La Gaucherie aux Dames se situe sur l'emplacement d'un ancien château et fermes aux limites des communes du Voide et de Montilliers. Avant la Révolution Française, le château se trouvait à Montilliers, mais les seigneurs étaient enterrés dans l'église du Voide.

Ancien fief et seigneurie relevant du Coudray-aux-Roux et du fief du Riou. En 1412, il appartenait à Philippe de Montsoreau, puis au XV-XVIe s. à la famille Deshommes.

En 1602 , Nicolas de Sainte Cécile époux de Jeanne de Lescalle en devient propriétaire. La famille de Sainte Cécile posséda le château jusqu'au milieu du XVIIIe s. Il passe alors à Louis Jacques de Jousselin officier des armées du roi.

La chapelle dédiée à Sainte-Emerance était présentée par le seigneur à l'évêque de La Rochelle. D'après la visite pastorale effectuée en 1723 par Mgr de Chamflour, elle était en "bon état et fournie du nécessaire, son temporel était estimé à 36 livres, elle était chargée d'une messe par semaine"; le chapelain était alors le curé de Saint-Georges-Châtelaison. En 1772, ce fût le curé de Vernantes, René du Bellèure du Tronchet.

Le Château, reconstruit en 1854, comprend un triple corps de logis. L'ancien château a été converti en ferme; la propriété qui appartint au XIXe s. à M. Deschamps de Cholet, puis M. Hector, est aujourd'hui une exploitation agricole.

D'après Célestin Port - Anjou historique